Crash Test

Si les ingénieurs automobiles utilisent les essais de chocs pour garantir une sécurité maximale à leurs occupants, pourquoi ne pas en faire de même pour les sièges auto ?
Si parfois vous vous êtes demandé comment nous faisions pour avoir les sièges auto les plus sûrs du marché, ici nous vous livrons tous nos secrets.

Un laboratoire unique
Tous les sièges auto Jane naissent dans le JANE CRASH TEST RESEARCH CENTER, l’unique tunnel d’essai privé d’Espagne pour l’investigation en matière de sécurité infantile.

Comme il se trouve au sein même notre entreprise de Palau-Solita et Plegamans (Barcelone), nous pouvons utiliser le Crash Test autant de fois que nécessaire. C’est comme ça que nous sommes en mesure de vous offrir les sièges auto les plus testés du marché et avec l’homologation la plus stricte d’Europe.

Nos dummies

Qu’est-ce qu’un dummy?
Dans les crashs test que l’on fait avec les automobiles on utilise des mannequins pour jouer le rôle des conducteurs et des passagers. Ce sont ces mannequins que l’on appelle Dummies, ce sont eux qui subissent tous les impacts nécessaires pour pouvoir faire avancer la recherche et améliorer la sécurité des occupants de l’automobile.

Bien sûr, il existe aussi des dummies qui ont taille et le poids de bébés ou d’enfants et ce sont cela que nos ingénieurs utilisent dans le JANE CRASH TEST RESEARCH CENTER.

Pour tester les sièges Jane et vous garantis une sécurité maximale à vous et à vos enfants, nous utilisions des dummies de tout âge. Nous nous aimons les appeler « notre famille de dummies » : un nouveau-né, un bébé de 9 mois, un de 18 mois, un autre de 3 ans un de 6 ans et un autre de 10 ans.

Dotés de caractéristiques humaines
Pour qu’un essai de choc ressemble au maximum à un choc réel, les dummies doivent répondre à deux critères basiques :

  1. Biofidélité, il faut qu’li soit le plus ressemblant possible au niveau de la taille et du poids aux enfants de l’âge qu’li représente.
  2. L’antropomorphisme, il faut que les mouvements et les réactions du dummy soient le plus semblables possible à ceux d’un enfant réel.

32 senseurs nous permettent d’évaluer les dommages en cas d’impact.
Les dummies sont équipés de 32 senseurs ! Ces senseurs sont répartis quasiment sur tout le corps (tête, cervicale, poitrine et bassin), grâce à eux on peut évaluer les dommages en cas de douleurs cervicales, tension de la ceinture, impacts latéraux et déplacements verticaux.